Echappées belles : Sacha Bollet en Guadeloupe

     Sacha Bollet commence son périple sur l'île Papillon par une leçon de winsurf à Sainte Anne, spot idéal pour la planche à voile. Après l'effort, elle déguste du lait de coco servi dans le fruit par un vrai pirate ! A Pointe-à-Pitre, elle recueille le témoignage de jeunes adultes dont les points de vue diffèrent : Olivier est ouvrier au port autonome, Malika est professeur d'histoire. A Morne-à-l'Eau, elle assiste à la sortie de la messe dominicale, lieu de dévotion mais aussi d'échange et de convivialité. Puis elle se rend au cimitière, dont les tombes sont ornées de damiers noirs et blancs. Elle rencontre le saxophoniste Eddy Gustave, joueur et chanteur de biguine.

    Sur l'île de la Désirade, Sacha retrouve des pêcheurs qui vendent leurs poissons aux marchands de Saint-François. Près de la plage du Souffleur, elle observe des iguanes qui sortent à la tombée de la nuit. Quelques éoliennes fournissent l'île en électricité. Elles sont abaissées lors du passage des cyclones. A Capesterre-Belle-Eau, Sacha participe à la cueillette des racines de manioc. La manioquerie de Germaine Hubert-Vadenay en extrait la farine qui servira à la fabrication des cassaves. Henri Marie, guide de randonnée, nous conduit à travers la forêt tropicale jusqu'au sommet du volcan de la Soufrière. L'eau chaude (150°C) du volcan est captée pour alimenter la centrale géothermique de Bouillante. Le voyage se termine par l'évocation du Carnaval, avec ses costumes, sa musique et ses danses traditionnelles.