www.tresor-martinique.com



La Martiniquaise Aimée du Buc de Rivery aurait eu un destin hors du commun :

enlevée en pleine mer, elle aurait été vendue aux Turcs et serait devenue la favorite du Sultan de Constantinople.
en visite à Paris, elle aurait été conquise par les idéaux révolutionnaires et serait morte sur l'échafaud en 1789.
remarquée par Louis XV, elle serait devenue sa favorite sous le nom de "La Dubuc".



    J'emploie le conditionnel sur les 3 réponses possibles, car on ne sait si cette histoire est véridique ou inventée. Si l'on en croit les descendants des Rivery, les preuves existent quant à la parenté d'Aimée avec la future impératrice Joséphine, toutes 2 natives de la Martinique, et à sa romanesque destinée.