www.tresor-martinique.com



En 1844, les ouvriers parisiens signèrent une pétition réclamant :

la baisse du prix du pain
l'abolition de l'esclavage
la gratuité des transports publics



    Cette pétition en précédait d'autres, rédigées par des hommes illustres. Celle de 1846 par le Martiniquais Cyrille Bissette, puis celle de 1847 par Victor Schœlcher réclamaient la même chose. Alors, vous avez trouvé la bonne réponse ?