accueil

La Bataille du Rhum : défaite de Ruyter


    

     Ce fût l'une des rares défaites de l'Amiral Ruyter, un homme craint et admiré par ses ennemis pour son courage, mais aussi pour sa grande humanité. En 1654, il ravitailla au large de Cadix un navire français, dont l'équipage mourait de faim. Devant ses officiers étonnés, il déclara : "ces pauvres gens ne sont pas responsables de la politique de leur roi".

     Le 22 avril 1676, durant la bataille navale d'Agosta (Sicile) qui vit la victoire des Français commandés par Duquesne, Ruyter eut les deux jambes brisées et mourût une semaine plus tard.

     Après sa mort, on plaça son coeur dans un vase en argent qui fût confié à une frégate. Celle-ci tomba aux mains des Français, et lorsque Duquesne apprit la nature de son chargement, il vînt s'incliner devant le coeur de son ennemi, avant de laisser repartir la frégate et son équipage. Louis XIV avait dans ses appartements un portrait de Ruyter dont il disait : "Cet homme faisait honneur à l'humanité".