accueil

La Bataille du Rhum : préliminaires


    

     Par son ordonnance du 10 juin 1670, Colbert, ministre de Louis XIV,  interdit aux puissances étrangères de faire du commerce avec les Antilles (on n'est jamais si bien servi que par soi-même.) La Martinique, qui n'a eu à repousser jusqu'alors que 2 tentatives d'invasion de la part des Anglais en 1666 et 1667 va être vraiment en danger. Dès 1672, un millier d'hommes de troupe y restent en permanence et l'on accélère la construction du Fort St Louis.

     La guerre éclate entre la France et la Hollande le 7 avril 1672, et le 8 juin 1674, l'amiral hollandais Michel Adrien Ruyter se lance à la conquête de la Martinique à la tête d'une armada composée de 18 vaisseaux de ligne, d'une vingtaine de flûtes (navires affectés au transport des troupes et du matériel) et de 6 brûlots (bâtiments chargés de matières inflammables et explosives destinées à incendier les navires ennemis.) ça va chauffer sous les Tropiques !